©respecter les traditions locales

Se mettre au diapason des us et coutumes

Se mettre au diapason des us et coutumes de la destination, sans imposer ses habitudes ni son style de vie, en portant attention à la manière de s’habiller notamment dans les lieux de culte, mais aussi aux signes de richesse qui peuvent contraster avec le niveau de vie local.

Horaire des repas, tenue vestimentaire, consommation d’alcool, comportement avec les enfants, achats de souvenirs, utilisation du téléphone portable, … nous n’imaginons pas toujours les différences culturelles entre nos pratiques habituelles et celles d’usages dans les destinations que nous fréquentons.

En voyage, nos sens sont en éveil. Nous sommes tentés de goûter, sentir, entendre, voir, toucher. Mais la manière de le faire peut être plus ou moins appropriée aux coutumes locales. Nicolas Bouvier dans l’Usage du monde disait « prendre son temps est le meilleur moyen de ne pas en perdre ». Prenons donc le temps d’observer, de lire, et de demander.

Comment vivre ces courts instants d’immersion dans une culture souvent plus riche, plus diversifiée qu’on imagine ? En dialoguant avec ses hôtes, son guide, l’agent d’accueil d’un office de tourisme, le réceptionniste d’un hôtel, ou tout simplement avec les passants dans la rue, le chauffeur de taxi, … C’est sûrement le gage d’une meilleure découverte. Et ça peut éviter des comportements inappropriés.

Dessin de Claire ROBERT pour l’ATES (www.tourisme-solidaire.org)

Retrouvez tous les conseils éthiques et pratiques

Laisser un commentaire