Asia met le cap sur le label ATR

Le voyage a rarement fait autant rêver qu’aujourd’hui ni suscité autant de déplacements dans le monde. Et pourtant, une petite musique commence à monter, lentement mais sûrement, pour présenter le tourisme au mieux comme un luxe, au pire comme une menace.

Conscients des enjeux et des défis auxquels notre secteur d’activité va devoir répondre bon gré mal gré à court ou moyen terme, nous avons donc décidé en mars 2019 de rejoindre ATR. Une association pionnière dans le domaine du tourisme responsable et qui poursuit, à travers son label, plusieurs objectifs que nous partageons : promouvoir les bonnes pratiques sur ce sujet-clé pour notre profession, encourager les relations et les échanges respectueux des règles sociales et environnementales avec les différents acteurs du tourisme dans les destinations, et mieux faire connaître en France les actions de ses membres en la matière. 

Asia a toujours cultivé une certaine idée du voyage, basée sur le respect, l’échange et l’authenticité. Une vision de notre métier qui nous accompagne depuis 1986 et qui nous guide, autant que faire se peut, dans nos choix en matière de programmation comme dans nos relations au quotidien avec nos collaborateurs et nos partenaires, ici ou à destination.

Cette philosophie du voyage nous a naturellement conduits à nous engager aux côtés des populations locales, en soutenant matériellement des projets signifiants ou à travers la conception et le financement de créations originales en Asie. Une démarche éthique et solidaire, menée souvent sans grand bruit, qui nous a permis d’écrire quelques belles histoires au cours des 30 dernières années… dont voici les plus emblématiques :

– 1985 : création de Suwan Macha, une jonque traditionnelle thaïe (devenue notre logo)

– 1991 : création des barges Mekhala en Thaïlande

– 1992 : inauguration du Lisu Lodge dans le Nord de la Thaïlande et du Bodeidei Camp en Terre d’Arnhem, dans le Top End australien

– 1999 : inauguration du Luangsay Lodge sur les rives du Mékong au Laos et acquisition du bateau-hôtel Vat Phou

– 2006 : soutien au village de Bebekan dans le sud de Yogyakarta suite au violent séisme à Java, à travers le financement des activités éducatives et culturelles du centre communautaire

– 2010 : inauguration de la Luang Say Residence à Luang Prabang et soutien au village de Kinarejo en Indonésie, après l’éruption du Merapi

– 2013 : début de l’expérience Gunung Kawi à Bali, visant à soutenir l’école et les activités de ce village rural près d’Ubud, et promotion du site oublié de Muara Jambi à Sumatra

Outre ces projets que nous avons insufflés ou auxquels nous avons contribué de près ou de loin à un moment donné de notre « histoire », nous participons directement ou indirectement aux initiatives en matière de redistribution, de formation des guides ou de protection de l’environnement lancées par certains de nos réceptifs (en Inde, en Thaïlande, en Indonésie et au Cambodge notamment) et attachons une importance toute particulière au « génie d’un lieu » ainsi qu’aux personnes et aux expériences qui apportent un « supplément d’âme » au voyage : repas ou hébergements chez l’habitant, rencontres avec des artisans, soutien à des associations, séjours dans des adresses « locales », etc.

Et bien sûr, nous essayons autant que possible de suivre les règles de bonne conduite (et de bon sens) dans notre secteur d’activité : proposer à nos clients des conseils, services et prestations de qualité, sélectionner des fournisseurs sérieux et nous engager à leurs côtés dans la durée, rester fidèles aux pays que nous programmons et les soutenir sur le long terme, même en période de crise (tsunami de 2004, catastrophe de Fukushima, séismes en Indonésie ou attentats au Sri Lanka), être en conformité avec les différentes législations en France et à destination, faire preuve d’exigence et de transparence envers nos équipes et nos partenaires mais aussi d’écoute, d’honnêteté et d’humilité…

L’équilibre écologique des pays qui nous accueillent est de plus en plus fragile. Et les flux touristiques, que l’on voyage en individuel ou – a fortiori – en groupe, l’affectent forcément. Il est donc dans notre intérêt et de notre devoir à tous d’en minimiser l’impact.

De ce fait, et parce que nous avons toujours eu à cœur de préserver la nature et la beauté des pays que nous programmons, de respecter les populations qui y vivent et y travaillent et de proposer des voyages pas comme les autres, notre adhésion à ATR nous a semblé une évidence.

Le chemin à parcourir est long en vue d’obtenir la fameuse labellisation, validée par un audit rigoureux d’ECOCERT Environnement. Mais nous sommes déterminés à  y parvenir dans les meilleurs délais. Avec l’aide de toutes nos équipes, de nos partenaires… et de l’association, bien sûr. En hommage aux valeurs humanistes que nous a léguées Jean-Paul Chantraine, fondateur d’Asia et formidable « passeur d’Asie ».

Pour mieux nous connaître ou nous contacter, rendez-vous sur : www.asia.fr

Laisser un commentaire