Espace presse

Dossier de presse
Dossier de presse

10 ans, 10 victoires et toutes celles à venir !

En mars 2004, 10 voyagistes créent Agir pour un Tourisme Responsable, avec l’appui de l’Agence Française d’Ingénierie Touristique, et du Ministère de l’Ecologie. 10 ans après, il est l’heure de faire le bilan et de projeter le tourisme responsable à l’horizon 2020. Ainsi, nous vous présentons les 10 victoires d’ATR, en donnant la parole aux acteurs qui vivent au quotidien le tourisme responsable, et en mettant l’accent sur le bénéfice pour les voyageurs, qui ont répondu à l’appel et à qui nous...
Lire la suite
Communiqués de presse
10 bonnes raisons d’agir
Deauville, le 15 décembre 2016 10 RAISONS D’AGIR POUR UN TOURISME RESPONSABLE AVEC ATR EN 2017 A l’occasion du Forum du SETO (Syndicat des Entreprises du Tour Opérating) organisé à Deauville du 13 au 15 décembre, l’association ATR (Agir pour un Tourisme Responsable) a présenté les 10 raisons d’agir pour un tourisme responsable en 2017. 1/ Un thème à l’agenda des Nations Unies,...
Lire la suite

Double Sens labellisé ATR !
Paris, le 21 novembre 2016 Au printemps 2004, ATR se constitue en association pour fédérer les tours-opérateurs...
Lire la suite
La journée mondiale pour un tourisme responsable fête ses 10 ans
Paris, le 7 novembre 2016 Alors que se tient à Londres le 10e anniversaire du Word Responsible Tourism Day, les...
Lire la suite
octobre 2016 : le tourisme responsable prend de l’ampleur
Agir pour un Tourisme Responsable (ATR) annonce l’arrivée de quatre nouveaux membres : Double Sens, Salaün Holidays,...
Lire la suite
septembre 2016 : deux nouveaux opérateurs labellisés
A la veille de 2017, Année Internationale du Tourisme Durable sur décision de l’Organisation des Nations Unies, ATR...
Lire la suite
mars 2016 : ATR accueille quatre nouveaux membres
ATR accueille quatre nouveaux membres A l’occasion de son 10e anniversaire en mars 2014, ATR partageait son...
Lire la suite
décembre 2015 : ATR présente la nouvelle génération de son label
ATR présente la nouvelle génération de son label. A l’occasion du forum du SETO le 15 décembre 2015 à Lyon, ATR...
Lire la suite
Vincent Fonvieille a fait de son entreprise La Balaguère le 5e tour opérateur français d’aventures.
Vincent Fonvieille, Président d'ATR, a fait de son entreprise le 5e tour opérateur français d'aventures. Le...
Lire la suite
mai 2014 : 10 opérateurs pionniers du tourisme responsable
A l’occasion de la Quinzaine du Commerce Equitable, et des 10 ans d’ATR, découvrez 10 voyagistes pionniers du...
Lire la suite
mars 2014 : 10 ans 10 victoires
En mars 2004, 10 voyagistes créent Agir pour un Tourisme Responsable. 10 ans après, il est l’heure de faire le...
Lire la suite
Revue de presse
Ce guide sur l’écotourisme va vous faire voyager autrement
publié le 27 janvier 2017

L’organisation des Nations Unies a choisi de rendre hommage à la myriade d’entrepreneurs, d’entreprises, d’individus créatifs ainsi qu’aux collectivités en faisant de 2017 l’année internationale du tourisme durable pour le développement. Cela signifie que, tout au long de 2017, des activités et des initiatives impliquant l’ensemble acteurs du tourisme rendront hommage au pouvoir de transformation du tourisme pour un monde plus propre et plus vert, plus égalitaire et ne laissant personne de côté.

A retrouver sur huffingtonpost.fr

Un tourisme en quête de sens
publié le 26 janvier 2017

Avec le regard aiguisé de cinq acteurs du tourisme durable : Randopays, Double Sens, le camping de la Fontaine du Hallate dans le Morbihan, le site Visit.org basé a New York et le réseau ATR (Agir pour un tourisme responsable), nous vous proposons de choisir les pratiques à adopter lors de vos prochains congés.

Dossier et interview de Julien BUOT, Directeur d’ATR, à retrouver sur lavie.fr

De l’éthique dans les bagages
publié le 19 janvier 2017

Entre écologie et solidarité, l’ONU fait de 2017 l’année internationale du tourisme durable. Une quête de sens qui séduit toujours plus de voyageurs, les familles aussi. Décryptage et inspirations pour une vraie aventure. A commencer par lire la Charte éthique du voyageur proposée par ATR.

10 raisons d’agir pour un tourisme responsable
publié le 11 janvier 2017

Les Nations Unies avaient déjà « consacré » le tourisme à deux reprises. La première fois en 1967, 20 ans après la deuxième guerre mondiale et la création de l’ONU, avec comme slogan « tourisme passeport pour la paix ». La deuxième fois en 2002, année internationale de l’écotourisme, la même année que le sommet de la Terre de Jonnahesbourg, où le tourisme avait enfin été considéré comme un outil au service du développement durable. Avec l’année internationale du tourisme durable pour le développement en 2017, il s’agit de sortir de la niche de l’écotourisme et de populariser les bonnes pratiques du tourisme responsable tant auprès du grand public que des professionnels.

A retrouver sur Voyageons-Autrement.Com

Le tourisme durable prend racine
publié le 10 janvier 2017

 ATR (Agir pour un Tourisme Responsable) a présenté quelques raisons d’agir encore plus pour un tourisme responsable en 2017.

A retrouver sur LaQuotidienne.fr

Voyager solidaire revient à l’essence du voyage : la rencontre et le partage
publié le 4 janvier 2017

Le tourisme responsable vise à moraliser les pratiques des agences locales et à apporter des contributions aux pays d’accueil, sans nécessairement demander une participation financière à leurs clients. Cette double préoccupation est défendue par l’association Agir pour un tourisme responsable (ATR), qui compte de gros voyagistes intervenant dans le secteur commercial. Elle revendique près d’un million de voyageurs « responsables» par an.

2017 année du tourisme responsable ?
publié le

Le tourisme responsable apparaît dans un nombre croissant de stratégies de destinations et de réglementations (promotion au Maroc, écotaxe aux Baléares, structuration de l’offre en Bretagne, labellisation au Costa Rica).

Tourisme Responsable : les 10 raisons d’agir en 2017 selon ATR
publié le 3 janvier 2017

 Agir pour un Tourisme Responsable a dévoilé sa liste des 10 raisons d’agir pour un tourisme responsable en 2017, année internationale du tourisme durable.

A retrouver sur Tourmag.com

Vacances solidaires, ils joignent l’utile à l’agréable
publié le 26 décembre 2016

Une démarche solidaire plus qu’humanitaire. II ne s’agit pas d’humanitaire, prévient Aurelien Seux, cofondaleur de l’agence Double Sens, l’une des pionnières dans le secteur. Le voyage solidaire ne s’inscrit pas dans une aide d’urgence. Il s’agit surtout de participer à des projets existants mis en place localement.

PANORAMA DES LABELS : LEQUEL CHOISIR ?
publié le 22 décembre 2016

Il est important que les touristes qui vont visiter ces pays d’Asie du Sud-Est, d’Amérique du Sud, d’Afrique, puissent être protégés par des pratiques, des produits qui respectent les environnements et les hommes. Pour cela, le label ATR va déterminer des engagements à respecter et est très important pour la profession du tourisme.

Le compte-rendu de l’atelier sur les labels des Universités 2016 du tourisme durable est à retrouver sur tourisme-durable.org

Salaün améliore son offre
publié le 19 décembre 2016

Alors que le nombre de pax stagne pour le groupe Salaun sur le Vietnam, il choisit de «reprendre» le marché en main avec des prix affûtés et un accent sur le tourisme respectueux, voire de développement durable.

Le 8e forum du SETO s’ouvre demain à Deauville
publié le 13 décembre 2016

 Jean-François Rial (Voyageurs du Monde) et Patrice Paoli (Centre de crise du ministère des Affaires étrangères) débattront des relations entre destinations touristiques et géopolitique. Vincent Fonvieille et Julien Buot (ATR – Agir pour un tourisme responsable) évoqueront les enjeux du tourisme responsable et les engagements des acteurs dans ce domaine à la veille de l’année internationale du tourisme durable pour le développement.

Les gens veulent voir des icebergs
publié le 7 décembre 2016

 Enthousiaste et engagé, soutien de l’association SOS Méditerranée qui organise des opérations de sauvetage de migrants en mer, passionné de politique mais effaré par un monde en folie qui se replie sur lui-même, Alain Capestan ne limite pas son activité de tour-opérateur à booker des places d’avion et des chambres d’hôtel.

Le PDG de Comptoir des Voyages (spécialisé dans le voyage en immersion) est aussi directeur général de Voyageurs du Monde qui coiffe Terres d’Aventure, Nomade, Grand Nord Grand Large ou Allibert, des sociétés installées sur le créneau du trek et du voyage aventure. Toutes sont signataires de la charte «Agir Pour un Tourisme Responsable» (ATR).  Rencontre.

On a une croissance soutenue pour le tourisme de découverte… d’un monde en mouvement !

A retrouver sur Libération.fr

L’envolée de Pouchkine Tours
publié le 17 novembre 2016

 Dans son catalogue 2017, Pouchkine Tours qui organise à la fois des voyages de groupes et des voyages sur mesure reprend ses grands classiques (des croisières fluviales Saint Petersbourg-Moscou, des voyages en Transsibérien, des circuits sur la route de la soie, autour de la mer noire et en Europe centrale et orientale), agrémentés parfois de visites un peu plus inhabituelles –comme celle d’une ferme, par exemple pour permettre à ses clients de mieux appréhender les réalités locales.

Il est vrai que Salaün Holidays est désormais membre du collectif ATR, qui milite en faveur d’un tourisme responsable, plus respectueux de l’environnement et des populations visitées.

A retrouver sur le blog de La Croix

Voyager dans un monde meilleur
publié le 16 novembre 2016

C’est bien d’afficher de bonnes intentions, mais c’est mieux d’en apporter la preuve. Né en 2004 de la réunion de tour-operateurs spécialisés dans le voyage d’aventure, tel Allibert Trekking, ATR fédère aujourd’hui une douzaine de membres qui s’engagent concrètement sur le caractère durable de leurs pratiques.

 

A découvrir dans le dernier numéro de Géo Extra consacré aux plus beaux voyages des 10 prochaines années.

Tourisme responsable : 2016 sera l’année des producteurs
publié le 4 novembre 2016

Bientôt, on ne parlera plus de Tourisme Responsable mais de Tourisme tout court, car toutes les responsabilités, y compris sociales et environnementales, auront été intégrées dans les pratiques de la majorité des professionnels français du tourisme.

Retrouvez la chronique de Christian OROFINO sur Tourmag.com ainsi que les articles consacrés en novembre par TourMag :

Après La Balaguère et Evaneos.com, c’est au tour du voyagiste Double Sens d’obtenir le label Agir pour un Tourisme Responsable, certifié par Ecocert Environnement.

La prétendue compétition imaginée par certains médias entre ATES et ATR n’est qu’une vue de l’esprit. Aurions-nous invité le président d’ATR, Vincent Fonvieille que nous remercions pour sa participation, si tel était le cas.

Cinq virées qui ont du sens
publié le 29 octobre 2016

Cinq voyages éthiques. Récolter du café au Pérou, transporter du bois en Mongolie, aider les minorités Muong au Vietnam… Loin du « all inclusive », voici cinq séjours pour voyager dans un esprit de solidarité.

A retrouver sur Lemonde.fr

Vacances responsables pour voyageurs solidaires
publié le 28 octobre 2016

Par chance, les alternatives sont multiples, et n’obligent pas forcément à partir sac au dos. Les inconditionnels de voyages organisés peuvent ainsi se tourner vers des professionnels solidaires, tels ceux que regroupent ATR (Agir pour un Tourisme Responsable).

A retrouver sur leprogres.fr

L’association ATR atteint le cap des 20 membres
publié le 24 octobre 2016

Depuis 2014, ATR est passée de 9 à 20 opérateurs de voyage.

Les TO français plus nombreux à s’impliquer dans le tourisme responsable
publié le 20 octobre 2016

 Le tourisme responsable n’est plus une niche de marché, mais l’objet d’un large rassemblement d’opérateurs du voyage unis et en marche pour répondre aux enjeux du 21e siècle. De bon augure à la veille de 2017, proclamée Année Internationale du Tourisme Durable par l’Organisation des Nations Unies.

Au Vietnam, le tourisme durable à l’épreuve de la réalité
publié le 14 octobre 2016

«Selon les résultats d’une enquête de l’association ATR (Agir pour un tourisme responsable), pour un tiers des voyageurs sondés, l’engagement écoresponsable du tour-opérateur est un critère de choix décisif dans l’achat d’un voyage. Exemple au Vietnam où une communauté Muong s’ouvre aux touristes français.»

Un reportage à retrouver sur Francetvinfo.fr

 

Vraies et fausses idées sur le tourisme durable
publié le 4 octobre 2016

« VRAI/FAUX Les grand groupes touristiques prennent le sujet au sérieux. Le SETO (Syndicat des Entreprises du Tour Opérating) s’est décidé en opérant un rapprochement avec ATR (Agir pour un Tourisme Responsable). »

Salaün, Transat : ATR attire de nouveaux adhérents.
publié le 1 octobre 2016

 

Nous souhaitons attirer à la cause des entreprises qui viennent de différents horizons et pas forcément rester entre voyagistes spécialistes du voyage d’aventure, explique Vincent FONVIEILLE, président d’ATR.

Et puis comme le souligne Julien BUOT, directeur d’ATR, être engagé dans le tourisme responsable c’est aussi un signe de bonne santé économique. Il ne faut pas oubizr que c’est un bon outil pour rationaliser ses coûts et motiver ses équipes.

A lire dans le numéro de Tourmag édité à l’occasion du salon International French Travel Market (IFTM)

 

Responsabilité d’entreprise, point de vue d’une association
publié le 30 septembre 2016

«Aux côtés de Travelife, ATR se donne pour mission de faire évoluer les opérateurs de voyages vers toujours plus de responsabilité. Julien Buot nous explique pourquoi et comment, avec beaucoup de pragmatisme.»

Retrouver l’intégralité de l’interview de Julien BUOT, Directeur d’ATR sur strategos.fr

 

Evaneos et La Balaguère labellisés ATR
publié le 22 septembre 2016
La Balaguère et Evaneos sont les deux premières entreprises à obtenir le nouvel label ATR à partir du référentiel rénové en 2015, et délivré par Ecocert environnement.
A retrouver sur Tourmag.com
#Le Futur du Tourisme déjà dépassé ?
publié le 20 septembre 2016

« Désormais, les acteurs « traditionnels » du voyage ont compris l’intérêt de tirer profit de l’imagination débordante des nouvelles pousses plutôt que de s’y opposer.  »

A retrouver sur Tourmag.com

 

 

Salaün se débride au Vietnam
publié le 13 septembre 2016

« Images Travel et Salaün Holidays, en cours de labellisation Agir pour un Tourisme Responsable (ATR), se sont par ailleurs associés pour mener des actions de développement local. Un tourisme responsable que la connaissance du terrain de Toan Nguyen permet de cibler sans erreurs ni heurs aux traditions locales. »

A retrouver sur Laquotidienne.fr

Salaün s’engage dans le tourisme responsable
publié le 12 septembre 2016

« Dans le prolongement de ces actions, Salaün a adhéré à l’association de TO Agir pour un tourisme responsable (ATR). Avec l’objectif d’obtenir son label, » se perfectionner et aller plus loin dans la démarche ». Il doit auparavant être audité par Ecocert Environnement, qui vérifiera sa conformité au nouveau référentiel d’ATR. »

A retrouver sur Lechotouristique.com

Voyager à la rencontre des autres et de soi-même
publié le 21 juillet 2016

Échapper au tourisme de masse pour se tourner vers un tourisme plus responsable et équitable trouve de plus en plus d’adeptes.

A retrouver sur La-croix.com

 

 

Grand Nord Grand Large, une autre idée des voyages
publié le 20 juillet 2016

Associe à Terres d Aventure, membre fondateur de l’Association ATR (Agir pour un Tourisme Responsable), Grand Nord Grand Large a obtenu la certification Tourisme Responsable délivrée par l’Afnor en decembre 2009 et a toujours voulu sensibiliser les participants a ses voyages au rechauffement climatique.

Voyageurs lents mais pas immobiles
publié le 16 juillet 2016

Marcher permet de renouer un très ancien dialogue entre l’homme et la nature, de s’inscrire dans une tradition séculaire d’interaction… explique Vincent Fonvieille, président d’Agir pour un tourisme responsable (ATR)

Des voyageurs en quête de sens L1visible
Des voyageurs en quête de sens
publié le 21 juin 2016

Comment être sûr que le professionnel auquel vous vous adressez répond aux critères de respect de l’environnement et de l’homme? Deux labels peuvent vous aider, celui délivré par ATR (Agir pour un tourisme responsable) et celui accordé par l’ATES (Association de tourisme équitable et solidaire).

 

 

25 idées pour un été qui sauve ma planète
publié le 20 juin 2016

En France comme dans les pays étrangers, optez pour les labels de tourisme durable et écologique pour trouver un hébergement respectueux de l’environnement comme ATR : Agir pour un tourisme responsable.

La tendance au tourisme solidaire
publié le 4 juin 2016

Pour beaucoup d’entre nous, il est désormais important de donner du sens à ses vacances et de partager les réalités sociales des pays visités.

 

Ecotourisme, nouveau vecteur d’image pour l’Alsace
publié le 10 mai 2016

Dans l’objectif de formaliser de bonnes pratiques en la matiere, plusieurs operateurs de tourisme français se sont regroupés, en 2004, pour creer l’association Agir pour un Tourisme Responsable (ATR). Forts de leurs valeurs communes basées sur le respect, la solidarité et la qualité, ils ont publié la charte éthique du voyageur et mis en place le label ATR. Ces professionnels encouragent ainsi le développement d’un tourisme qualitatif pour une découverte authentique des régions d’accueil, en respectant l’environnement, le patrimoine naturel et culturel et en informant les publics de façon transparente.

Vers un tourisme plus responsable
publié le 27 avril 2016

Certifié par l’Afaq-Afnor en 2008 et désormais par Ecocert, le label ATR est devenu une référence dans le milieu du tourisme durable.

Le dossier « Voyager autrement » proposé par le magazine des Colibris est à retrouver sur Kaizen-magazine.com

 

Népal : un an après le séisme, le tourisme toujours en berne les TO français n’utilisent plus le transport aérien domestique.
publié le 19 avril 2016

Le Népal garde un capital sympathie auprès des voyageurs, ceux qui y sont partis n’ont qu’une idée en tête, y retourner. Il y a une vraie distorsion médiatique entre la réalité et les images qui ont pu être véhiculées sur le séisme.

A retrouver sur Tourmag.com

ATR intègre les Ateliers du Voyages de Kuoni France
publié le 3 avril 2016

 L’association compte désormais 17 membres qui ont signé sa charte. Et de préciser dans un communiqué que 10 ont déjà été certifiés par Afnor sur la base de l’ancien référentiel ATR et 12 sont en cours de labellisation et seront évalués par Ecocert.

Babel Voyages : une nouvelle agence de voyages dédiée au tourisme durable
publié le 2 avril 2016

J’ai noué d’excellentes relations avec les membres du label ATR, indique la fondatrice de Babel Voyages.

Agir pour un Tourisme Responsable accueille 4 nouveaux opérateurs 12 opérateurs en cours de labellisation (Ecocert)
publié le 24 mars 2016
 Le nouveau label s’appuie sur trois axes principaux : la transparence vis à vis du client, le partenariat vis à vis des prestataires et des réceptifs, et la cohérence qui s’appliquent aux entreprises elles-mêmes.
A retrouver sur Tourmag.com
Quelles nouvelles normes pour le tourisme ?
publié le 2 mars 2016

Aujourd’hui, un engouement est constaté avec la participation de tour-opérateurs français ainsi que l’association Agir pour un tourisme responsable, qui ont rejoint récemment le tour de table de cette commission pilotée par AFNOR et en charge de définir la position de la France en terme de norme internationale (ISO) dans le domaine dans le domaine du tourisme.

Agir pour un Tourisme Responsable : enfin un label… adapté à tous les TO !
publié le 11 février 2016

Un label tire une activité vers le haut car il signifie dans l’esprit du consommateur que la collectivité industrielle a effectué un travail de recherche au-delà d’une facilité de production, et cette marque distinctive constitue ainsi un symbole d’excellence pour toute une profession.

Retrouvez les chroniques de Christian OROFINO sur Tourmag.com

56 000 euros pour aider les Népalais
publié le 2 février 2016

Loin de l’actualité médiatique, de nombreuses associations, oeuvrent encore sur le territoire népalais pour apporter matériels, médicaments, vivres, aides diverses… dont ATR qui participe à la relance de  la destination.

Rencontre avec Jean-Paul Guérin, Délégué Général de l’IPAMAC
publié le 15 janvier 2016

L’IPAMAC a conventionné avec les agences du réseau ATR dès 2007 conscient de notre intérêt commun à travailler en partenariat.

Plus de 56 000 € pour les associations
publié le 2 janvier 2016

ATR aide les professionnels du tourisme dans la reconstruction de la destination, en lien avec les ONG locales reconnues et soutenues par les membres d’ATR.

A l’écoute du monde, 10 voyages pour aller plus loin
publié le 1 janvier 2016

Que l’on veuille contribuer à l’économie locale ou multiplier les échanges avec les habitants, on peut développer sa fibre écocitoyenne avec des séjours pas comme les autres.

Tourisme responsable : ATR veut labelliser les grands TO du SETO
publié le 18 décembre 2015

Pour inciter les voyagistes à aller vers ce label, une période d’accompagnement de deux ans leur permettra d’entrer pas à pas dans les 16 critères requis.

ATR veut encourager le tourisme durable chez les TO
publié le 17 décembre 2015

Il faut arriver à changer la culture des grands voyagistes du SETO et faire comprendre que le tourisme responsable n’est pas réservé aux TO d’aventure. Au lendemain de la Cop21, le discours est d’autant mieux accueilli par les voyagistes que ceux-ci vont devoir davantage prendre en compte dans leurs activités les critères de développement durable, sociaux et sociétaux.

Un nouveau label pour le tourisme responsable
publié le

L’Association Agir pour un Tourisme Responsable (ATR) a présenté la nouvelle génération de son label aux professionnels réunis à Lyon pour le Forum du SETO à Lyon. Objectif séduire aussi les grands TO.

Supplément COP 21 Agenda, les autres temps forts
publié le 4 décembre 2015

4 décembre : conférence Agir pour un tourisme responsable sur les voyages climato-compatibles

Le voyage climato-compatible existe-t-il vraiment ?
publié le 3 décembre 2015

De nombreuxprofessionnels du voyage font encore l’autruche sur l’épineuse question de leur responsabilité dans le changement climatique et la lutte pour limiter le rechauffement de notre planète.

Retrouvez la chronique de Julien Buot, Directeur d’ATR sur Tourmag.com

Entretien avec Jean-François Rial, président de Voyageurs du monde
publié le

ll faut imposer des quotas de CO2 ; on n’a plus à discuter.

Il n’y a pas de stratégie de développement durable du tourisme en France
publié le 2 décembre 2015

La tendance du slow tourism intéresse les Français mais l’offre est mal identifiée selon Guillaume CROMER, Président des Acteurs du Tourisme Durable, par ailleurs ambassadeur de Travelife en France, un système international de reporting de l’engagement durable des tours-opérateurs couplé au label ATR.

Pour un territoire responsable
publié le 30 novembre 2015

Les principaux acteurs économiques et du tourisme haut-pyrénéens se sont réunis à la CCI pour une journée consacrée au tourisme durable.

Le tourisme durable avance à pas feûtrés
publié le 18 novembre 2015

Parfois, un seul touriste, cest déjà trop et, dans d’autres cas, 10 000 touristes bien gérés peuvent s’inscrire dans une demarche responsable, observe Julien Buot, directeur d’Agir pour un tourisme responsable (ATR) qui réunit des tours-opérateurs français investis dans le tourisme durable.

Allibert trekking fête ses 40 ans
publié le 10 novembre 2015

Première agence de voyages d’aventure certifiée ATR, «vers un tourisme responsable» en 2008, Allibert Trekking est engagée dans une demarche de tourisme responsable depuis sa création.

Les 2 expo à voir à la Bellevilloise
publié le 5 novembre 2015

 Nomade Aventure est un voyagiste engagé dans un tourisme responsable (certifié ATR), spécialiste du voyage d’aventure depuis 1975 (à pied, à cheval, à vélo… et même à mobylette), des circuits originaux en immersion dans la nature, au plus près des populations. À l’occasion de ses 40 ans, un jeu-concours a été organisé sur le thème : Racontez-nous votre plus fort souvenir de voyage ! Découvrez lors de cette exposition, les plus belles photos du Grand Prix 40 ans Nomade.

La Balaguère ou comment prendre son pied en marchant
publié le 29 octobre 2015

Plus que jamais fidèle aux valeurs qu’il a faites sienne – respect des personnes et des sites, solidarité et partage, Vincent Fonvieille, son fondateur et dirigeant, est l’un des membres à l’origine de l’association « Agir pour un Tourisme Responsable » (ATR).

Leurs coeurs battent pour le Népal
publié le 17 octobre 2015

Pour Guy Chaumereuil et pour tous les montagnards du Grand bivouac, parler du Népal était une évidence. Parce que le président du festival était sur place au moment des tremblements de terre. Parce qu’il a voulu y retourner en septembre pour donner des nouvelles des Népalais. Et parce que tous ceux qui sont allés un jour au Népal, semblent avoir laissé un morceau d’eux là-bas. Beaucoup d’entre eux étaient là, hier, dans le Dôme théâtre plein à craquer, pour le premier grand rendez-vous de cette édition. Pour un voyage retour au Népal, en compagnie de spécialistes. Pour une déclaration d’amour. Tour à tour, Jean-Michel Asselin (journaliste, himalayiste), Robert Dompnier (Agir pour un tourisme responsable) ont lancé un appel aux voyageurs : II faut retourner au Népal.

Vincent Fonvieille a fait de son entreprise La Balaguère le 5e tour opérateur français d’aventures.
publié le 9 octobre 2015

Vincent Fonvieille, Président d’ATR, a fait de son entreprise le 5e tour opérateur français d’aventures. Le fondateur de La Balaguère vient de fêter les trente ans de son entreprise. Une belle aventure partie d’une vallée où il exerce désormais des responsabilités électives.

Tourisme durable = tourisme rentable ?
publié le 8 octobre 2015

Les 10 & 11 septembre derniers ont eu lieu la première édition des Universités d’été du tourisme durable organisées par ATD. Pour cet événement unique en France, 100 professionnels se sont réunis pour réfléchir ensemble aux leviers qui permettront au secteur de changer d’échelle. Retrouvez à présent le compte rendu de l’atelier N°1: tourisme durable : tourisme rentable ? animé par Julien Buot, Directeur d’ATR et Secrétaire d’ATD avec des témoignages  de Jean-Paul Guérin (IPAMAC), Régis Laurent (Bol d’Air), Loïc Minvielle (Comptoir des Voyages), Jean-Christphe Naal (Grandir Aventure).

A retrouver sur tourisme-durable.org

Voyages à forfaits, tourisme responsable et médiation, les trois grandes conférences du Seto
publié le 25 septembre 2015

 Etre à la hauteur des multiples enjeux d’une démarche de tourisme durable et responsable demande aux entreprises la mise en place des outils de gestion adaptés, la capacité de se remettre en question et la volonté de communiquer sur l’avancement et les résultats. Pour y répondre : Jürgen Bachmann (Seto), Françoise Riera-Dabo (FRD Conseil), Julien Buot ( ATR Agir pour un Tourisme Responsable), Guillaume Cromer (Travelife), et Charles de Vivie (Kuoni).

Le voyage climato-compatible de plus en plus dans l’air du temps
publié le 31 juillet 2015

Les professionnels tentent de rendre leurs offres de voyages plus compatibles avec l’environnement et les préoccupations liées au réchauffement climatique.

Retrouvez l’article du Parisien, l’un des 100 médias qui a repris la dépêche AFP sur les engagements des voyagistes en matière de lutte contre le dérèglement climatique à la veille de la COP 21.

Des vacances autrement
publié le 29 juillet 2015

Et si cette année vous optiez pour des vacances différentes.  Chez certains grands tour-operators, vous trouverez le label ATR /Agir pour un tourisme responsable, une autre forme de voyage respectueux des pays et des cultures. Quelle que soit l’agence à laquelle vous vous adressez, prenez le temps de lire et décrypter, posez des questions quant à leur engagement solidaire.

Avec Double Sens, le pari du solidaire
publié le 15 juillet 2015

Pour aider le voyageur à s’y retrouver il existe deux structures professionnelles : l’Association pour un Tourisme Equitable et Solidaire, qui regroupe plutôt les structures associatives, et Agir pour un Tourisme Responsable. Double Sens a choisi, pour le moment, de ne pas faire partie de ces structures, préférant suivre sa route, affiner son fonctionnement et ses critères seul. En revanche, l’entreprise a noué des partenariats avec de solides acteurs du tourisme : Voyageurs du Monde, Terre d’Aventure et Nomade. Nous sommes leurs partenaires sur le volet solidaire, qu’ils ont souhaité développer.

Vrais fausses idées sur le tourisme équitable
publié le 3 juillet 2015

FAUX les voyages équitables sont plus chers que les voyages classiques.

Vacances, Je me mets au vert !
publié le 2 juillet 2015

Ses membres s’engagent à impliquer et à respecter les populations locales, à privilégier les emplois directs locaux, à veiller au juste respect des minima sociaux. Ils s’efforcent aussi de réduire l’impact de leur activité sur l’environnement.

Les destinations vedettes d’hier et d’aujourd’hui
publié le 12 juin 2015

Depuis 2008, Voyageurs du Monde intègre dans le coût de ses voyages, le coût environnemental d’1/4 de tonne d’équivalent CO2 sur un itinéraire aérien et terrestre court courrier et d’1/2 tonne pour le reste du monde. Les sommes recueillies servent à soutenir des projets de développement solidaire.

Tourisme durable : « Une stratégie gagnante sur le long terme » pour J.-F. Rial
publié le 3 juin 2015

Les voyageurs ne choisissent pas un tour opérateur en fonction de ses engagements solidaires. En revanche, j’ai la conviction que cette stratégie sera gagnante sur le long terme, explique Jean-François Rial, le PDG de Voyageurs du Monde.

Un article à retrouver sur Tourmag.com

Le greenwashing, un jeu dangereux
publié le 2 juin 2015

Quelques exemples à suivre ? Tous les membres de l’ATES ou d’ATR, notamment Voyageurs du Monde et Allibert, proposent des informations chiffrées ou précises.

 

Six conseils pour être un voyageur responsable
publié le

Le tourisme responsable n’est pas la chasse gardée du tourisme d’aventure, insiste Julien Buot, qui nous livre quelques bons conseils en la matière.

A retrouver sur 20minutes.fr

ATR crée l’observatoire du tourisme responsable
publié le 15 mai 2015

Dans le cadre de son projet horizon 2020, ATR a décidé de s’ouvrir à un cercle plus large d’opérateurs de voyage mais aussi de développer des partenariats avec les universités et les écoles en tourisme.

Le tourisme solidaire sort de la niche
publié le 13 mai 2015

Des associations comme ATR (Agir pour un tourisme responsable) se sont adaptées a ce nouveau public et ont créé des labels pour rendre plus simples et plus visibles les acteurs de ce tourisme.

A retrouver sur Libération.fr

Etre touriste, ça s’apprend ? Découverte, responsabilité et partage.
publié le 12 mai 2015

10 propositions pour l’élaboration d’une « Charte du jeune touriste responsable » seront présentées par les élèves à l’issue des joutes oratoires, pour la finale de l’opération Ambassadeurs en herbe organisée à l’UNESCO par l’Agence pour l’Enseignement Français à l’Etranger.

A retrouver sur Femmexpat.com

 

Népal : Les trois initiatives solidaires d’ATR
publié le 10 mai 2015

Après le séisme, ATR organise des marches solidaires pour le Népal, invite à donner pour venir en aide aux victimes et appelle à y voyager dès que possible.

Charte éthique du voyageur : un outil pour sensibiliser les touristes.
publié le 28 avril 2015

Expliquer plutôt qu’interdire, voilà l’idée maîtresse de la Charte éthique du voyageur. Celle-ci vise à créer un déclic chez le futur touriste.

Un article à retrouver sur Voyageons-autrement.com

Rencontre avec Laurent Bourdonnet, directeur de Chamina
publié le 21 avril 2015

Il est important pour nous de nous retrouver avec des acteurs qui ont les mêmes valeurs, même si les projets peuvent être différents entre les uns et les autres. Parmi nos engagements concrets, nous souhaitons développer les partenariats locaux , par exemple participer à un balisage afin d’aider au développement et à l’entretien des chemins. Enfin, le tourisme responsable est forcément dans notre ADN lorsque nous montons nos circuits. On va voir les hébergeurs, les producteurs locaux, on rencontre les gens, on fait attention à ce que nos propositions soient adaptées à nos randonneurs.

A retrouver sur Voyageons-autrement.com

Sommes-nous responsables ?
publié le 15 avril 2015

Le tourisme sera responsable ou ne sera plus. Interview avec Julien Buot, Directeur d’ATR.

A retrouver sur Hug-magazine.fr

ATR lance son observatoire du tourisme responsable
publié le 9 avril 2015

Depuis son dixième anniversaire célébré en 2014, ATR, Agir pour un Tourisme Responsable, a décidé de passer à la vitesse supérieure et d’agrandir son cercle autant que son volet d’actions. Première réalisation concrète dans ce nouvel élan, la création d’un observatoire du tourisme responsable qui vise à développer des partenariats avec les universités et les écoles de tourisme, mais également à apprendre des travaux des chercheurs. La participation au premier MOOC en écotourisme en est la toute première déclinaison…

A retrouver sur Voyageons-autrement.com

Voyager responsable, le guide des destinations trek
publié le 15 mars 2015

A la tête d’ATR, deux personnalités qui comptent et qui sont pour beaucoup dans cette volonté de changement : Vincent FONVIEILLE, PDG de la Balaguère et Julien BUOT qui vient de prendre la direction de l’association après avoir coordonné l’ATES pendant 6 ans.

Découvrez le hors série de Trek Magazine consacrée au tourisme responsable, avec un édito de Pierre Bigorgne « Trekker responsable », un article de Geneviève Clastres sur les 10 ans d’ATR, de nombreuses illustrations des actions menées par les tours-opérateurs d’aventure pour un tourisme responsable et pas moins de 65 itinéraires « impliqués et respectueux »…

Devenez touriste responsable ! « Des gestes simples et citoyens »
publié le 12 mars 2015

Les « écovoyageurs » soucieux de leur impact peuvent consulter une Charte éthique du voyageur, créée par ATR.

 

 

Tourisme équitable : à qui profite le deal ? La France montre l’exemple
publié le 10 mars 2015

La ventilation des retombées économiques des différents types de tourisme au Maroc montre que la part du prix du séjour qui profite réellement à l’économie locale est quasiment similaire entre voyage solidaire et séjour en club, rapport Gilles CAIRE, économiste du tourisme.

Écotourisme, responsable, solidaire… durable dans la durée ?
publié le 2 mars 2015

Il s’agit d’un débat dépassé. Certaines très grosses structures sont vertueuses. D’autres, bien plus petites, ne le sont pas. Il faut rassembler, créer des partenariats, affirme Julien Buot, directeur du réseau Agir pour un tourisme responsable (ATR), qui compte parmi ses adhérents des voyagistes de petite ou moyenne taille comme Nomade ou Atalante. Je suis convaincu que même si la démarche responsable d’un grand voyagiste n’est pas très authentique, elle peut être bénéfique et crée du changement.

Un article à retrouver sur Lenouveleconomiste.fr

Des Pyrénées au bout du monde
publié le 19 février 2015

Extrait de l’interview de Vincent Fonvieille, Président d’ATR et  PDG de La Balaguère  :

L’association ATR (Agir pour un tourisme responsable) s’est créée à partir d’une mouvance de la fin des années 90 autour des notions d’écotourisme, de tourisme solidaire, de tourisme equitable, etc. Personnellement, j’avais l’impression de faire du tourisme responsable et durable depuis toujours. Donc je me suis engagé dans cette association, avec un petit groupe de cinq-six concurrents, dont Terres d’Aventure, Allibert Trekking, et Atalante.

Si vous pensez sincèrement respecter les populations locales, les impliquer dans le voyage, respecter l’environnement, vous n’êtes pas sur pour autant qu’au bout de la chaine, tout soit respecté. Les conditions véritables dans lesquelles travaille le chamelier au fin fond de la Mauritanie, le poids que le porteur népalais endosse ou encore combien est-il payé, tout cela, vous ne le savez pas. La certification nous a appris à travailler de façon beaucoup plus rigoureuse, transparente et efficace. Vous savez, entre le dire et le faire, il y a un travail de titan. C’est ce que nous avons appris et mis en oeuvre. Faire ce que l’on dit et le prouver.