Maud, chef de produit Afrique/Moyen Orient

ATR donne la parole aux acteurs du tourisme responsable

Maud, chef de produit Afrique/Moyen Orient chez Terres d’Aventure, nous livre son témoignage sur sa vision du tourisme resposable en général, et d’ATR en particulier. Mais aussi sur ses plus beaux souvenirs et ses rêves de voyages…

Après une première expérience dans un tourisme plus « classique », j’ai rejoins Terres d’Aventure pour travailler à la production de voyages qui soient davantage en résonance avec mes aspirations personnelles. Ce que j’apprécie le plus dans le voyage d’aventure c’est que grâce à la randonnée, nous découvrons et vivons en complète immersion dans un pays.

 Je suis particulièrement sensible à la formation de nos équipes locales. Nos clients recherchent chez nous, et depuis longtemps, du sérieux, notamment des guides compétents et professionnels qui savent transmettre à la fois des informations inhérentes à leur pays, histoire, culture etc., mais également encadrer les randonnées et gérer les groupes en toute sécurité.

Egypte ©JP BUOT

Nous avons à titre d’exemple effectué une formation de secourisme pour nos guides capverdiens l’année passée. Cette formation a été effectuée en étroite collaboration entre Terres d’Aventure, notre partenaire local, et un moniteur de secourisme-pisteur et guide de haute montagne. Le contenu de la formation a été dispensée par de la théorie mais également beaucoup de mise en situation. Les guides ont vraiment apprécié ce moment d’échange, de partage et d’apprentissage de leur métier, ce qui les rend encore plus compétents.

Pour moi ATR ne se réduit pas seulement à un nom ou au simple audit une fois par an mais repose sur un vrai travail et une réflexion quotidienne et durable. ATR nous a permis de nous aider à nous structurer et mettre en place de vrais process  : en interne pour les employés, et en externe avec une information client bien plus claire et des actions avec nos équipes locales normées et suivies.

Mon plus beau souvenir de voyage a été ma première croisière sur le Nil. Toute jeune étudiante je rêvais de découvrir ce pays qui ne cesse de nous toucher par son âme, son histoire, son peuple et sa richesse culturelle. Chaque jour nous vivions la douceur et l’envoûtement du Nil le long duquel s’égrènent paisiblement les petits villages nubiens, aux limites des sables du désert libyque. A cette époque le Nil était très fréquenté et malheureusement le Nil bleu a fait petit à petit place à un fleuve plus sombre et très très pollué. On pouvait apercevoir les berges jonchées de plastiques et détritus. Je me suis alors dit : « ce n’est pas possible de ne pas arriver à sensibiliser les gens au respect de l’environnement ! » ….vaste sujet. Le prochain voyage dont je rêve est le Malawi, petit pays au cœur de l’Afrique Australe réputé pour les contacts très chaleureux avec les populations et surtout de découvrir lac Malawi, troisième plus grand lac d’Afrique. Un vrai voyage nature.

> Découvrez d’autres témoignages d’acteurs du tourisme responsable !

Laisser un commentaire