©Image 1

Entretien avec Jean-François Rial, président de Voyageurs du monde

ll faut imposer des quotas de CO2 ; on n’a plus à discuter.